exposition multimédia sur l'émigration clandestine

Expositions, dessins, peintures, photo, graphismes, critiques des sites Expos de darksite

Moderators: Psycho_Guanac, DFs

Post Reply
User avatar
mindart
Connu
Posts: 13
Joined: Thu Jul 05, 2007 5:38 pm
Location: Geneve
Contact:

exposition multimédia sur l'émigration clandestine

Post by mindart » Tue Mar 04, 2008 12:57 am

A l'espace : www.tierra-incognita.ch, rue charles Humbert
le jeudi 13 mars 2008 dès 18h.

Expo. multimédia (sculpture contemporaine, peinture, poésie)
Thématique:
Il y a sur cette terre, un espoir fou et une telle désespérance qui poussent des hommes et des femmes sur les routes de l'exode, pour aider leurs familles restée au pays dans des conditions extrêmement difficile, et cet état de fait, n'est pas étranger à la douteuse et florissante oppulence de nos pays et de nos multinationales ( transnationales). D'ailleurs "les pavés d'or même de nos routes" qui structurent nos banques, notre éducation viennent justement de ces contrées exsangues!
Les émigrés ne peuvent donc pas être de riches envahisseurs qui viennent voler notre travail. Arrivés ici, ils sont illégaux, interdit de travail et de leurs droits. Ils vivent dans une communautée cachée, se soutiennent dans la promiscuité, et l'amour continue à animer leurs vies.

A l'aide de sculpture contemporaine, nous avons tenu à représenter tous ces peuples réunis sous les mêmes toits minuscules, entre les failles ingrates de notre société. Dans notre exposition, vous verrez des matelas entassés, symbolisant l'exiguité de ces jeunes femmes de ménages,, dépourvus de biens matériels (l'argent en principe envoyés dans leurs famille ce qui permet notamment à certains membres de leur familles à accéder aux universités payantes de leurs pays, et donc de redresser leur pays.)

Autour de tableaux et de textes poétiques issus d'une imagerie de l'exil (vu par des artistes des 2 côtés de la frontière-forteresse de l'Europe), des mannequins portant des couleurs de leurs pays, s'unissent et s'aiment car lorsqu'on sacrifie sa vie, une vie comme vous et moi près de sa famille, que l'on accepte de s'exiler, de se faire exploiter et marginaliser, l'amour est la seule chose qui reste, qui est offert à tout le monde et on en donne en oubliant de compter, et en plus, on se rend compte que la définition de races ou de racisme devient une notion futile ou méprisable, tant les conditions sociales et la lutte pour aimer vivre est elévée à son paroxysme.

C'est donc un bel exemple pour nos sociétés engluées dans le paraître et le matérialisme, combattant l'obésité, la solitude, et le suicide, de retrouver quelles sont les priorités de notre humanité oubliée, l'amour, le don de soi, qui sommes-nous pour juger, qui sommes-nous en fait?! Se rappeler aussi durant les années difficiles, nos ancêtres Suisses ont dû également émigrer, et qu'aujourd'hui encore, des Suisses partent pour une vie encore meilleure... à ce propos, est-ce que seuls les personnes financièrement aisées ont le droit d'émigrer? Et pour dériver encore, même les animaux émigrent, pour le bien de leurs espèces, une manière de régénérer l'espèce, de lui rendre un second souffle? Echanger aussi nos cultures pour ne pas tomber dans le piège de l'encroûtement sédentaire et de l'obscurité de l'ignorance. Enfin, on vous laisse découvrir....

Post Reply